Radiateur électrique comment s'y retrouver ?

Commentaires (0)

Radiateur électrique comment s'y retrouver ?

Radiateur électrique à inertie, à chaleur douce, à infrarouge, piloté, à convection ?

Oubliez le temps des convecteurs électrique des années 80, 90 un tout ou rien très énergivore avec un manque d'homogénéité de la chaleur et un air sec et inconfortable. Aujourd'hui les appareils ont beaucoup évolués, du radiateur à infrarouge, à chaleur douce, à inertie en passant par les radiateurs à piloter depuis son smartphone, nous allons faire un tour d'horizon de ces évolutions, pour vous aider a mieux choisir.

Les convecteurs

Comme évoqué dans l'article précédent les convecteurs électrique sont la plus ancienne technologie de chauffage électrique. L'air froid pénètre dans la partie inférieur de l'appareil pour en sortir par la partie supérieur chauffé par la résistance électrique, une chaleur dit de convection, ces radiateurs équipent encore aujourd'hui plus de la moitié des foyers Français, énergivores, manque d'homogénéité de la température, ce genre de radiateur seront remplacé par d'autres technologie que nous aborderons dans les articles suivants. Néanmoins, les convecteurs sont les moins cher du marché ils peuvent être utile de façon très occasionnelle dans des petites pièces et ou dans des petites résidences secondaire.

A infrarouge  

Contrairement au convecteurs électrique la technologie à infrarouge ne chauffe pas l'air, mais les personnes et ou les murs, semblable au rayonnement du soleil, ce qui représente un avantage considérable par exemple, en présence d'une grande hauteur sous plafond ou l'air va se stocker inutilement. Très économique, il permet de chauffer à une température inférieur tout en ayant un plus grand confort. La consommation moyenne préconisé est de 60 watts au mètres carré contre 100 watts au mètres carré pour un radiateur classique, sachant que l'on réalise environ 7 % d'économie d'énergie avec un degré en moins ! L'autre avantage de l'infrarouge long et qu'il ne brasse pas de poussière empêchant ainsi la proliférations des acariens, idéal pour les personnes souffrants d'allergies. Les radiateurs à infrarouge sont bon pour l'environnement, il ne brûle pas d'oxygène et par conséquent pas de CO2.La quasi totalité de l'électricité consommé est pratiquement converti en chaleur.Certains modèle sont fabriqué avec des matériaux à grande inertie prenons l'exemple du fabricant Français Cosy art avec son radiateur en pierre naturelle, un radiateur très élégant avec ces 6.9 cm d'épaisseur et sa finition en pierre une matière capable de vous restituer une chaleur douce des heures après l'arrêt de celui ci.

A inertie

Au fil du temps les radiateurs à inertie ont pris une place importante dans les foyers Français. Ce radiateur avec des corps de chauffe, en fonte, en pierre, en pierre de lave, comme le radiateur Evo de chez Deltacalor, ou à fluide caloporteur,comme les radiateur Rock de chez LVI ,emmagasine la chaleur pour la restituer pendant des heures, mêmes radiateurs éteints. Certains modèles sont équipés de détecteur de fenêtres ouvertes et ou par pilotage avec une application smartphone.Avec une utilisation optimisée, ce genre de radiateur apporte des économies d'énergies.

Quelle puissance choisir ? 

Il est toujours délicat de parler de puissance précise, car chaque cas est différents, tout dépend du volume de la pièce du niveau d'isolation, de l'endroit géographique et même de la pièce en elle même, on ne chauffe pas une salle de bain comme on chauffe une chambre. Les besoins d'un appartement entouré de logement chauffé sera moins importante qu'une maison seul avec le même volume au même endroit géographique et avec le même niveau d'isolation, l'exposition plein sud avec de grande baies vitrées feront aussi la différence. Comme vous le constatez choisir une puissance n'est pas aussi simple.Il existe néanmoins une moyenne qui peut vous donner une première approche des puissances a choisir.

Pour les régions au climat doux comptez environ

- 40 à 45 w/ m3   avec une maison aux normes des années 80 (mauvaise isolation)

- 30 à 35 w/ m3   avec une maison aux normes des années 90 (bonne isolation)

- 15 à 20 w/ m3   avec une maison aux normes RT2012 (Très bonne isolation)

Pour les régions au climat tempéré comptez environ

- 50 à 55 w/ m3   avec une maison aux normes des années 80 (mauvaise isolation)

- 45 à 40 w/ m3   avec une maison aux normes des années 90 (bonne isolation)

- 20 à 25 w/ m3   avec une maison aux normes RT2012 (Très bonne isolation)

Pour les régions au climat froid comptez environ

- 60 à 65 w/ m3   avec une maison aux normes des années 80 (mauvaise isolation)

- 45 à 50 w/ m3   avec une maison aux normes des années 90 (bonne isolation)

- 25 à 30 w/ m3   avec une maison aux normes RT2012 (Très bonne isolation)

A noter

Les puissances indiqué ci dessus ne sont qu'a titre indicatif et ne sauraient remplacer une étude thermique.

Conseils

Dans des grands volumes, privilégiez des radiateurs de plus petite tailles plutôt qu'un seul avec une grande puissance, cela répartira la chaleur de façon plus uniforme et augmentera le confort.

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires